L’écrivain qui donne des ailes à vos mots…

Le blog !

Pourquoi retranscrire ?

Fév 7, 2023 | Biographe

Quand j’évoque la retranscription avec mes clients, j’ai souvent l’impression de mettre les deux pieds dans le plat. Au premier entretien, cela fait mauvais genre ! Certains pensent en effet que mon travail de biographe consiste à collecter la parole et que ça devient un livre[1]. Simple… et tout le monde peut le faire, en somme.
Mais en fait, non…

Il me faut donc expliquer ce que signifie retranscrire, en temps d’abord, en utilité ensuite, dans un travail d’écriture qui permettra d’écrire le livre d’une vie ou le récit d’un événement.

Une étape du travail d’écriture

Pour la plupart des biographes, retranscrire intégralement est LE passage obligé après une rencontre d’une heure ou d’une heure et demie. Et il en va de même pour des projets collectifs, avec la difficulté supplémentaire de devoir jongler entre différentes voix qui se chevauchent ou se coupent la parole !

Écouter l’enregistrement audio est un travail à part entière qui permet de se (re)plonger dans les émotions, les silences, un vocabulaire. Il permet surtout d’intégrer le phrasé, la parole, le style de la personne qui se raconte. J’y glane les futures questions que l’écoute in situ empêche de formuler et qui serviront à préparer la prochaine rencontre ou à proposer des recherches généalogiques, historiques.

Ce temps de retranscription correspond à trois, quatre heures de saisie pour une heure d’entretien : Une activité chronophage et pas franchement créative, voire même parfois pénible… mais à laquelle je tiens beaucoup ! En effet, c’est elle qui va m’aider à organiser le récit, à proposer une ligne directrice, à synthétiser, construire, élaborer… écrire. C’est l’ingestion et la digestion de ces mots dans lesquels je me fonds qui feront entendre la voix de la personne que j’accompagne.

C’est donc une étape indispensable pour être au plus juste de ce qui est attendu : le livre d’une vie.

 

 

—–

[1] Attention ! la forme du verbatim a toute sa place dans certains projets d’écriture, notamment dans les ateliers menés en résidence seniors ou en EHPAD. Ce n’est pas ici une critique de ce style d’écrit, qui, je le rappelle, est « un compte rendu écrit fournissant le mot à mot d’une déclaration, d’un débat oral. » (https://dictionnaire.lerobert.com/definition/verbatim)

—–

Crédit photo : Unsplash / Charles Deluvio

 

 

Contacts

Oullins / Métropole de Lyon

06 25 41 43 36

helie.becot@gmail.com

Votre message

6 + 13 =

Share This

Partage maintenant !

Partage cet article avec tes amis !